2) Simplification des usages

       L'appareil photo numérique a révolutionné les usages de la photographie. En effet, quasiment tout le monde possède un appareil photo numérique chez lui, ou du moins un objet permettant de prendre des photos tels que les webcams ou les téléphones portables. Les usages sont très variés : tout est désormais photographiable, du fond des océans jusqu'à notre galaxie, avec des précisions à en couper le souffle.

       L'utilité principale chez les particuliers reste toutefois la photo de souvenir. Il y en a pour tous les évènements. Les photographes professionnels et amateurs se focalisent aussi beaucoup sur la nature, les photos urbaines, notre environnement, ... même si les portraits et photos de mannequins sont bien évidemment extrêmement à la mode. De plus, grâce à la photographie numérique et à des logiciels bien spécifiques, les photos peuvent être modifiées et retouchées selon les envies du photographe. Le contraste peut être ajusté, des effets lumineux peuvent être amplifiés, des défauts peuvent être supprimés, etc ...

 

Cliquer ici pour voir l'interview de l'artiste


         Ces techniques de retouches ne sont-elles pas aussi un moyen de virtualiser le sujet photographié ? En effet, elles permettent de rajeunir, embellir, de « déguiser » le sujet. En se rappelant des usages du Daguerréotype, avec les familles posant avec leurs plus beaux habits pour montrer une "fausse richesse", on pourrait penser que la mentalité des gens n’a pas vraiment changé, étant donné que désormais, ils font de nombreuses photos afin de pouvoir sélectionner la plus réussie. Avec quelques connaissances seulement, ils peuvent ensuite apporter quelques modifications, tel que blanchir les dents ou encore faire disparaitre un bouton. Ainsi, on peut dorénavant montrer une beauté extérieure pas totalement authentique.

        Cependant, le retouchage n’est pas la seule manière d’embellir nos photos. En effet, grâce aux cartes mémoires, il est maintenant possible de faire un nombre de photos très élevés, de les trier ensuite sans même devoir les développer, et donc de les supprimer directement. Par conséquent, la contrainte du nombre limité de photos sur la pellicule n’existe plus. Que ce soit pour une photo de portrait ou pour un paysage, les nombreux essais possibles feront de la photo finale une photo forcément réussie, ce qui est bien plus agréable aux yeux qu’une photo floue ou mal cadrée.
        De plus, ce n’est pas parce que les photos ne sont pas sauvegardées sur une pellicule qu’elles ne pourront pas être développées. En effet, d’après notre sondage, plus de 65% des français développent encore leurs photos. Il est possible de les faire développer sur internet, à des prix très attirants et pour une qualité très satisfaisante, mais les supermarchés et d’autres magasins permettent aussi le développement. Enfin, des imprimantes spécialisées offrent également la possibilité de développer chez soi ses photos avec une très bonne qualité. Cependant, une simple imprimante peut suffire, même si la qualité ne sera pas forcément excellente.

         Ainsi, il est bien plus facile à présent de faire de belles photographies. Néanmoins, on peut se demander s’il n’y a pas un aspect négatif parmi tous les atouts que nous importe la technologie du numérique. La qualité n’est pas altérée, elle est identique à l’argentique (contrairement a ceux que pourrait penser certaines personnes, elle n’est pas meilleure). On ne peut pas non plus affirmer que l’arrivée du numérique a des conséquences néfastes sur les grands photographes. Leurs photos sont toujours autant construites et réfléchies qu’autrefois, au contraire. Ils peuvent désormais se permettre de faire plus de photos, plus d’essais, de tests, leur permettant peut-être de trouver un nouveau genre artistique. Alors, quel est le défaut de la photographie numérique ? Le seul que l’on pourrait trouver, c’est la baisse d’activité des boutiques de photographies ainsi que des laboratoires de développement. En effet, de moins en moins de personnes vont se faire photographier dans ce genre de boutiques, le prix étant trop élevé par rapport à ce qu’ils pourraient faire chez eux, ce qui entraine la fermeture de beaucoup de laboratoires photographiques.

Plus de photos numériques ici : Compact - Réflex

Les réseaux sociaux : Facebook et compagnie...

        Avec l'arrivée des réseaux sociaux (Facebook, twitter) mais aussi des blogs, nous avons remarqué que de plus en plus de personnes de tous les âges exposaient leurs photos à un nombre conséquent de personnes souvent inconnues. Ils ouvrent ainsi leur vie au monde entier.
       Cependant, d'après des sondages réalisés lors de la mise en place de ce tpe (accessibles ici), plus de 85% des utilisateurs de Facebook laissent apparaitre leurs photos à leurs amis seulement et 50% estiment diffuser leurs photos avec modération. Seuls 10% estiment en diffuser beaucoup. Les personnes trop ouvertes sont donc en minorité, ce qui prouve que tout le monde n'expose pas réellement sa vie sur ces réseaux sociaux, comme on pourrait le croire.

       Les photos publiées sur ce genre de réseaux sont d’un style nouveau, notamment pour les photos de profil. En effet, un certain nombre de personnes se photographient eux-mêmes, de plusieurs manières différentes possibles, en face d’un miroir par exemple, en photographiant son propre reflet. Lorsque que l'on regarde les photos des nos amis publiées sur Facebook, on peut constater que la plupart de leurs photos sont des photos d'eux même mais également des photos prises lors de voyages scolaires où l'on voit l'environnent de l'endroit visité ainsi que des moments d'amusement, où les gens se déguisent par exemple.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site