L'ambrotype

          Avant l'ambrotype, il y avait la technique du collodion humide sur plaque de verre. Cette ancienne technique a permis de photographier les plus beaux portraits de l'histoire de la photographie. Ce procédé utilisait un négatif ce qui permettait de faire un grand nombre de tirages. Cette capacité était très appréciée par les actrices et acteurs, les politiciens et d'autres personnalités. Cependant, un simple client ne voulait en général qu'une seule photo. James Ambrose inventa alors l'ambrotype en 1854. Ce procédé consiste à placer derrière un négatif un fond noir. Après le développement, l'image apparaissait en positif. Les négatifs ne pouvaient donc plus être développés plusieurs fois. Ce procédé économisait également du temps et de l'argent aux professionnels et aux clients. Les clients payaient donc moins cher et pouvaient repartir presque tout de suite avec leur photo.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×